Des lunettes bien trop chères

Le magazine Que Choisir a publié en mai 2013 une étude qui confirme qu’ en France, les consommateurs payent leurs lunettes beaucoup trop cher. En moyenne, une paire à verres unifocaux coûte 290 € ; il faut doubler ce chiffre pour avoir des lunettes à verres progressifs. Soit 50% de plus que dans la plupart des grands pays européens !

voici quelques une des raisons de ces prix « anormaux » décortiquées par Que Choisir :

Des opticiens trop nombreux. C’est, pour l’UFC, la cause principale de prix jugés prohibitifs. En douze ans, le nombre de magasins de lunettes a grossi de 47%, quand la population n’a augmenté que de 8%. Conséquence, « il ne se vend que 2,8 paires de lunettes par jour travaillé et par magasin ». Alors que le chiffre d’affaires moyen par magasin baisse, les frais de fonctionnement (loyer, électricité, assurance, salaires…) tendent, eux, à augmenter.

233% de marge brute. Partant d’un prix moyen de 470 €, et sachant que verres et montures coûtent 112 € en moyenne, l’UFC affirme que 275 € vont directement dans la poche de l’opticien. 139 € servent à couvrir les frais de fonctionnement et 60 € ceux de marketing. « Une paire achetée 118 € est revendue 393 € HT », détaille Mathieu Escot. Soit une marge brute de… 233%!

Des paires à 1 € bien chères. Depuis dix ans, les grandes enseignes multiplient les promotions, notamment la fameuse seconde paire à 1 €. Une pratique qui, selon l’association de consommateurs, coûte chaque année en réalité 430 M€, frais de publicité inclus. « Cette facture,c’est le consommateur qui la paie », insiste l’UFC.

luenttes

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *